Résultats du 1er semestre 2017

  • Poursuite de la dynamique de croissance sur le paiement
  • Projet de rapprochement avec Natixis, sous condition suspensive de la cession du pôle Telecom en cours de finalisation
  • Dépréciation du complément de prix de 17 M€ lié à la cession du pôle BtoC

Dalenys (ISIN BE0946620946 – Mnemo NYS) publie ses résultats semestriels 2017 arrêtés par le conseil d’administration le 28 août 2017.

Activité du 1er semestre 2017

en milliers d’euros S1 2017 S1 2016 (1) Variation
Dalenys 30 809 32 904 -6%
Payment 10 388 8 557 21%
Marketing 2 561 2 493 3%
Telecom 17 860 21 854 -18%

(1) Chiffres d’activité proforma excluant Repu7ation (pôle Marketing) cédée en date d’effet au 30 juin 2016 ; le chiffre d’affaires publié au S1 2016 s’éleve à 0,4 M€ et a été retraité à des fins comparatives

Thibaut Faurès Fustel de Coulanges, Chief Executive Officer de Dalenys déclare :

« Ce premier semestre 2017 nous rapproche encore un peu plus de nos objectifs stratégiques. Les avancées réalisées sur les pôles Payment et Marketing d’un point de vue technique et commercial nous permettent d’anticiper une année 2017 dynamique et synergique en France et à l’international. Le projet de rapprochement avec Natixis se déroule conformément au calendrier et constitue une opportunité formidable pour Dalenys, ses équipes et ses clients, notamment en termes d’accompagnement sur leurs problématiques cross border, leurs projets de marketplace et de gestion de ventes omnicanales en Europe. »

Performance opérationelle des pôles

Pôle Payment : poursuite de la dynamique de croissance

Prise de parts de marché

Le chiffre d’affaires du pôle Payment atteint 10,4 M€ sur la période, en croissance de +21% par rapport au premier semestre 2016, avec un 2e trimestre particulièrement dynamique (5,4 M€ de chiffre d’affaires, en hausse de 33% par rapport au T2 2016). Dalenys poursuit sa prise de parts de marché avec un Run rate(*) de 3.1 Mds€ à fin juillet 2017.

Stabilisation du taux de commission en ligne avec le marché des grands comptes

Le taux de commission moyen est, comme anticipé, en baisse et se stabilise à 0,81% sur la période contre 0,88% au second semestre 2016. La prise de volume auprès de grands commerçants et une traction commerciale très dynamique sur le segment de l’encaissement en magasin, tendent à rapprocher le taux de commission moyen de Dalenys des taux normatifs des leaders de l’industrie.

Accélération de l’offre à l’international

Les charges opérationnelles sont en hausse de 21%, à 2,2 M€. Cette variation s’explique notamment par la mise en production de moyens de paiements internationaux, à la diversification de l’offre produit, avec par exemple un investissement spécifique et dédié aux marketplaces, ainsi qu’à l’augmentation des charges liées à la sécurité des plates-formes techniques. A ce titre, Dalenys Payment a notamment renouvelé en mai avec succès sa certification PCI DSS level 1 pour le e-commerce et les paiements en magasin, avec l’obtention de la certification 3.2 du référentiel de sécurité. Enfin, les charges de personnel (+17% à 4,2 M€) évoluent conformément au plan de recrutement dans le cadre du plan « Puissance 5 » et afin de faire face à la dynamique de croissance.

Le résultat courant du pôle Payment ressort en conséquence négatif pour un montant de -0,9 M€ sur le semestre, à comparer à +0,2 M€ au 1er semestre 2016.

Pôle Marketing : en ordre de marche pour une croissance rentable et synergique avec le Payment

Le pôle Marketing affiche un chiffre d’affaires de 2,6 M€ au 1er semestre, en hausse de 3% par rapport à 2016. La marge brute, à 1,5 M€, suit la même tendance avec une hausse de 6% par rapport au premier semestre 2016. L’activité de targeting et de retargeting, synergique avec le Payment, est en croissance avec des gains de nouveaux clients constatés sur le second trimestre et un nombre important de campagnes signées qui seront déployées dans les mois à venir. Cette croissance du pôle est freinée par la baisse attendue de l’activité Cashback de Mailorama, qui a fait l’objet d’une réorganisation en fin d’exercice 2016. L’activité Marketing a vu ses charges opérationnelles se stabiliser, suite à la forte baisse constatée l’an dernier des dépenses d’acquisition de trafic. Les charges de personnel ont quant à elles augmenté essentiellement en raison d’une réaffectation d’une partie des services transverses, et du renforcement des équipes Eperflex pour soutenir la hausse d’activité.

Le résultat opérationnel courant au 30 juin 2017 de l’activité Marketing s’élève à -0,6 M€, contre -0,8 M€ au S1 2016.

Pôle Telecom : une activité recentrée et équilibrée, en cours de cession

Suite au plan d’actions et au recentrage de son portefeuille clients, le pôle Telecom affiche un chiffre d’affaires de 17,9 M€, en baisse attendue de 18% par rapport au premier semestre 2016. Le taux de marge brute s’établit à 37,3%, en progression de 4,5 points, ce qui limite à 7% le recul de la marge brute qui s’élève à 6,7 M€ sur le semestre.

Le recentrage a par ailleurs permis de diminuer sensiblement les charges opérationnelles, qui s’élèvent au 30 juin 2017 à 5,7 M€, en baisse de 14%. Parallèlement, les charges de personnel ont diminué de 8% par rapport au premier semestre 2016, à 1,3 M€. Le résultat opérationnel courant du pôle Telecom au 30 juin 2017 s’établit à -0,1 M€ et en nette amélioration par rapport au S1 2016 (-0,9 M€). Dans le cadre de l’annonce du rapprochement de Dalenys avec Natixis le 26 juin 2017, le pôle Telecom est destiné à être cédé, préalablement à la réalisation définitive du rachat par Natixis du bloc majoritaire du Groupe Dalenys. Par conséquent, le Groupe a appliqué la norme IFRS 5 – « actifs détenus en vue de la vente et abandons d’activités » pour isoler dans son rapport financier semestriel la contribution du pôle Telecom dans le compte de résultat.

A date, le processus de cession se déroule de manière satisfaisante et selon le calendrier imparti à la réalisation de l’opération de rapprochement avec Natixis.

Performance financière de Dalenys au premier semestre 2017

Compte de résultat
(en milliers d’euros)
S1 2017 S1 2016
Proforma (1)
S1 2016 Variation
Chiffre d’affaires 30 809 32 904 33 394 -6%
Marge brute
En % du chiffre d’affaires
13 600
44,1%
14 343
43,6%
14 825
44,4%
-5%
+0,6 points
Autres produits opérationnels 391 260 261 50%
Charges opérationnelles (8 999) (9 502) (9 729) -5%
Charges de personnel (9 582) (7 368) (7 645) 30%
Dont impact IFRS 2 (1 564) 0 0  
Charges de dépréciations et amortissements 38 (946) (957) -104%
Résultat opérationnel courant
En % du chiffre d’affaires
(4 552)
-14,8%
(3 215)
-9,8%
(3 246)
-9,7%
42%
Autres produits et charges non courants (16 685) (1 044) (1 044) 1498%
Résultat opérationnel
En % du chiffre d’affaires
(21 238)
-68,9%
(4 259)
-12,9%
(4 290)
-12,8%
399%%
Résultat financier 195 294 294 -34%
Impôt sur le résultat 324 836 851 -61%
Résultat net consolidé
En % du chiffre d’affaires
(20 720)
-67,3%
(3 130)
-9,5%
(3 145)
-9,4%
562%

(1) proforma excluant Repu7ation (pôle Marketing) cédée en date d’effet au 30 juin 2016 ; le chiffre d’affaires publié au S1 2016 s’éleve à 0,4 M€ et a été retraité à des fins comparatives

Le chiffre d’affaires consolidé de Dalenys au premier semestre 2017 s’élève à 30,8 M€, en retrait de 6% par rapport au premier semestre 2016 en pro forma.

Le taux de marge brute progresse légèrement, à 44,1% (vs. 43,6% en pro forma au premier semestre 2016).

Les charges opérationnelles restent maîtrisées, en retrait de 5% à 9,0 M€, ce qui s’explique par la forte diminution des charges liée au recentrage du pôle Telecom, en partie compensée par les coûts de développement produits sur le pôle Payment.

Les charges de personnel augmentent fortement (+30% à 9,6 M€), principalement du fait de l’application de la norme IFRS 2 au 1er janvier 2017 suite à l’attribution du plan de warrants 2016 et d’actions gratuites, pour un montant total de 1,6 M€. Hors impact IFRS 2, les charges de personnel ressortent en hausse de 9% traduisant l’effet des recrutements réalisés en 2016 pour soutenir le développement des activités du Groupe.

Cet impact IFRS 2 est intégré au niveau du Pôle Corporate dont le Résultat Opérationnel Courant s’élève à -3,0 M€ (-1,4 M€ hors impact IFRS 2), à comparer à -1,7 M€ au 1er semestre 2016.

Le Résultat Opérationnel Courant consolidé s’élève à -4,6 M€, contre -3,2 M€ au S1 2016, en ligne avec le plan de marche.

Le résultat opérationnel affiche une perte de -21,2 M€, principalement du fait de la dépréciation d’une partie de la créance financière liée à la cession du pôle BtoC opérée en 2015, à hauteur du complément de prix, soit -17 M€. Pour mémoire, la cession du pôle BtoC avait donné lieu à l’activation d’une créance financière de 47 M€, composée de 44 M€ en principal et 3 M€ en intérêts, le principal de 44 M€ correspondant à 27 M€ de crédit vendeur et 17 M€ de complément de prix. Après un test d’impairment basé sur les données financières des deux derniers exercices et d’informations communiquées par la direction du pôle BtoC, il ressort que les hypothèses d’évolution de l’activité du BtoC, à date et dans les exercices futurs, ne sont pas de nature à pouvoir justifier le maintien de la valeur du complément de prix dans les comptes du Groupe. En revanche, le Groupe a estimé à ce stade pouvoir conserver la valeur de la créance correspondant au crédit vendeur restant à payer. Après prise en compte du résultat financier et de l’impôt sur les sociétés, le résultat net ressort en perte à -20,7 M€. Au 30 juin 2017, les capitaux propres s’élèvent à 39,6 M€ et la trésorerie de Dalenys atteint 28,3 M€ composée de 9,4 M€ de trésorerie propre et 18,9 M€ détenus pour compte de tiers dans le cadre de l’activité de paiement (chiffres retraités du déficit de trésorerie de l’activité Telecom, destinée à être cédée).

(*) Run rate = volume d’affaires encaissé durant le dernier mois projeté sur une année pleine.

Retrouvez le Rapport financier semestriel sur le site de Dalenys : https://www.dalenys.com/uploads/Rapport-financier-semestriel-HY17.pdf

Prochaine communication financière

  • Publication du chiffre d’affaires du troisième trimestre 2017 : 8 novembre 2017 après Bourse.

A propos de Dalenys

Créé en 2002 par Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Dalenys -NYS- (ex-Rentabiliweb) propose des solutions de Payment Marketing visant à augmenter les revenus des marchands en ligne ou en point de vente. Ces solutions intègrent des données transactionnelles et marketing pour augmenter la conversion des clients lors d’un achat. Constitué de plus de 200 collaborateurs en France et à l’étranger, côté en bourse sur Euronext Bruxelles et Paris (compartiment C), l’entreprise applique rigoureusement les dix principes établis par l’ONU en tant qu’adhérent au Pacte Mondial et est éligible aux FCPI et aux PEA-PME

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus, cliquez-ici