Dalenys : Chiffre d'Affaires du 3ème trimestre 2016

Dalenys conforte ses objectifs et cible un run rate de 2,2Md€ à fin 2016

  • Chiffre d’affaires consolidé 9 mois à 48,9 M€, en hausse de +34%
  • Chiffre d’affaires Payment en croissance continue : +61%

Dalenys (ISIN BE0946620946 – Mnemo NYS) publie son chiffre d’affaires au 30 septembre 2016 qui s’élève à 48,9 M€, en croissance de 34% par rapport aux 9 premiers mois de 2015.

Activité des 9 premiers mois 2016

  3ème trimestre     9 premiers mois    
en milliers d’euros T3 2016 T3 2015* Variation 9M 2016 9M 2015* Variation
Dalenys 15 520 13 956 11% 48 914 36 441 34%
Payment 3 976 3 047 30% 12 533 7 762 61%
Marketing 996 1 495 -33% 3 979 4 236 -6%
Telecom 10 548 9 414 12% 32 402 24 443 33%

(*) Chiffres d’activité proforma :
- excluant le pôle B to C cédé au 1er juillet 2015. Le chiffre d’affaires publié au 30 septembre 2015 au titre du pôle B to C s’élevait à 16,1 M€
- excluant Repu7ation (pôle Marketing) cédée en date d’effet au 30 juin 2016 – le chiffre d’affaires publié au T3 2015 pour Repu7ation s’élevait à 0,1 M€ et a été retraité à des fins comparatives

Thibaut Faurès Fustel de Coulanges, Chief Executive Officer de Dalenys déclare :

« La croissance robuste du pôle Payment ne se dément pas, confirmée ce trimestre par de nouveaux succès commerciaux et la satisfaction de nos clients existants qui nous confient une part croissante de leurs flux. Trimestre après trimestre, les avancées réalisées nous rendent de plus en plus confiants dans l’atteinte de notre objectif de 5 milliards d’euros de flux à horizon 2018. Les réorganisations visant le retour à la rentabilité des activités Marketing et Telecom ont démarré et commenceront à produire leurs effets à court-terme. »

Performance des activités

Pôle Payment : croissance continue et nouveaux succès commerciaux

Le pôle Payment enregistre au 3ème trimestre un chiffre d’affaires de 4,0 M€, 30% supérieur à celui du 3ème trimestre 2015 durant lequel Dalenys avait déjà constaté une très forte accélération de ses revenus (+98% vs. T3 2014).

La hausse du chiffre d’affaires ne reflète pas encore la forte dynamique commerciale et les succès remportés cet été sur des appels d’offres auprès de commerçants de premier plan. Ainsi le Run rate (*) s’élève à 1,9 Md€ au 31 octobre 2016, en hausse de 50% par rapport au Run rate (*) du mois d’octobre 2015.

Le volume d’affaires encaissé sur les 9 premiers mois de l’année 2016 est de 1,22 Md€, à comparer à 0,66 Md€ sur la même période en 2015. Le taux de commission moyen appliqué sur ce volume d’affaires est comme prévu en légère baisse, au bénéfice de la prise de volume sur de grands marchands. Il s’établit sur 9 mois à 1,03% en 2016 contre 1,18% en 2015. Sur les 9 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires du pôle Payment s’établit ainsi à 12,5 M€ en croissance de +61%.

La qualité de la plateforme Be2bill, dont le taux de disponibilité est supérieur à 99,9%, a également été validée ce trimestre d’un point de vue règlementaire et technique avec d’une part une extension de l’agrément d’établissement de paiement par l’ACPR en vue de fournir des services de virement et de prélèvement SEPA, et d’autre part le renouvellement de la certification technique de plus haut niveau PCI DSS Level 1 pour le e-commerce et le paiement en magasin.

La montée en charge des clients existants et les nouveaux clients grands-comptes signés au cours des derniers mois permettent d’afficher un objectif de Run rate (*) de 2,2 Md€ au 31 décembre 2016, ce qui constitue une avance significative par rapport à l’objectif de 5 Md€ à horizon 2018.

(*) Run rate = volume d’affaires encaissé durant le dernier mois projeté sur une année pleine.

Recentrage du pôle Marketing sur l’emailing/retargeting, en synergie avec le Payment

Le recul du chiffre d’affaires du pôle Marketing de 33% au 3ème trimestre (-0,5 M€ environ) est essentiellement lié à l’activité de cash-back qui subit un effet de base défavorable. En effet, des campagnes d’acquisition clients avaient soutenu en 2015 le chiffre d’affaires mais impacté négativement la marge. L’activité est en cours de redynamisation sous l’impulsion de la nouvelle direction du pôle.

Les activités de retargeting et d’emailing continuent de se développer, en parfaite synergie avec le pôle Payment, et conformément au plan d’action annoncé lors de la publication semestrielle. Enfin, en ligne avec la stratégie de recentrage des activités du pôle Marketing, la participation de 51% détenue dans la joint-venture Repu7ation a été cédée à son dirigeant avec une date d’effet au 30 juin 2016, avec un impact marginal sur le chiffre d’affaires du pôle et non significatif sur les résultats.

Croissance sélective du pôle Telecom sur les activités les plus rentables

La croissance du pôle Telecom au 3ème trimestre, à +12%, est plus modérée que dans la première partie de l’année (+45%), en phase avec la stratégie de recentrage sur des activités à plus forte valeur ajoutée.

Dalenys déploie efficacement son plan d’action pour le pôle Telecom. Les services non rentables ont été arrêtés et le mix produits recentré sur 3 actifs prioritaires : services vocaux interactifs pour les médias ; vente « en gros » de flux de téléphonie à destination des éditeurs et des opérateurs télécom ; micropaiement en France.

Ces actions commencent à démontrer leur efficacité et devraient avoir un effet tangible sur la réduction des pertes opérationnelles au 2nd semestre.

Prochaine communication financière

  • Publication du chiffre d’affaires 2016 : 15 février 2017 après clôture

A propos de Dalenys

Créé en 2002 par Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Dalenys -NYS- (ex-Rentabiliweb) propose des solutions de Payment Marketing visant à augmenter les revenus des marchands en ligne ou en point de vente. Ces solutions intègrent des données transactionnelles et marketing pour augmenter la conversion des clients lors d’un achat. Constitué de plus de 200 collaborateurs en France et à l’étranger, côté en bourse sur Euronext Bruxelles et Paris (compartiment C), l’entreprise applique rigoureusement les dix principes établis par l’ONU en tant qu’adhérent au Pacte Mondial et est éligible aux FCPI et aux PEA-PME

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus, cliquez-ici